• Kveta Pacovska

    Ouvrir un livre de Kveta Pacovska (née à Prague en 1928) revient à plonger dans un torrent de couleurs.

    Un torrent défiant les lois de la nature ou les recomposant plutôt, avec l’œil et la main de cette artiste hors du commun : les formes géométriques,

    les chiffres et les lettres, les pliages, les reliefs, les découpes, tout dans ses livres est éclaboussé par la couleur.

     

    pacov_blog1.jpg

     

    Connue des enfants comme « la dame qui fait des livres en rouge », elle manie aussi bien tout le spectre, et joue comme nulle autre des contrastes entre noir et blanc, sans oublier quelques traits de vif-argent.


    Je ne résiste pas au plaisir de citer cette phrase que vous trouverez dans un remarquable entretien sur le site de Télémaque (CRDP Créteil) : « J'aime toutes les couleurs, mais certaines sont plus difficiles à travailler que d'autres. Je me souviens d'un texte de travail que j'ai écrit il y a quelques années, et qui disait à peu près ceci : le blanc est la meilleure couleur pour moi, car elle est pure ; le jaune est la meilleure couleur pour moi, de par sa chaleur ; le rouge est la meilleure couleur pour moi, chaleureuse et brillante ; le vert, qui est la meilleure couleur pour moi, reflète le vivant ; le bleu est la meilleure couleur pour moi, parce qu'elle est liée à notre esprit ; le noir est la meilleure couleur pour moi, car c'est la reine des couleurs qui contient toutes les couleurs, les recouvre toutes… Chaque couleur pour moi est la meilleure. »

     

    Formes et couleurs jouent une partition éblouissante dans ses livres.

    Seuil jeunesse a édité les premiers : Couleur couleurs, livre-jeu - Alphabet, livre-objet - Le théâtre de minuit - Un livre pour toi… En 2005, un stupéfiant classique paraît chez NordSud : La Petite fille aux allumettes. Ont suivi chez minedition : Le petit Chaperon rouge (2007), Hänsel et Gretel (2008), enfin Cendrillon.


    Deux « monuments » (dans la catégorie torrents bien sûr) vous donneront l’illusion de tenir entre les mains les oeuvres originales de cette grande dame au visage si lumineux et juvénile : Kveta Pacovska à l’infini (Editions du Panama, 2007) et le Catalogue d’art Pacovska maximum contrast de Eva Linhart (minedition, 2008).

     

    Cendrillon est à bord du Batalbum. Venez vite,

    n’attendez pas les douze coups de minuit !

     

    pacov_blog2.jpg  


    Cendrillon

    Charles Perrault

    Kveta Pacovska

    © 2009, minedition

     

    Vous pouvez feuilleter l’intégralité des ouvrages édités par minedition sur le site de l’éditeur.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :