•  

    Je l’ai découvert le 10 mars à la Médiathèque Françoise Sagan, qui a ouvert au printemps dernier dans l’ancien Carré Saint-Lazare et abrite le Fonds patrimonial de l’Heure Joyeuse (serti au 1er étage de ce bel édifice). Nous étions conviés à une « rencontre-lecture » à l’occasion de la sortie de À LA LETTRE. Ce fut un moment de vrai, d’immense bonheur ! Sur chaque lettre illustrée par Jean-François Martin, Bernard Friot a lu ses textes, accompagné par Jérôme Lefebvre, qui a tiré de sa guitare des sons étonnants, magiques, en accord parfait avec la voix, les mots, l’image projetée sur le mur. « Lu » est un peu court pour dire l’art, la joie, l’humour, le naturel et la présence dont nous a gratifiés l’auteur. Chaque lettre a son histoire propre, parfois grave, souvent drôle, qu’il a fait vivre avec jubilation. Nous quittions l’une à regret, l’œil encore attaché à l’image disparue, mais tout aussitôt la suivante nous accaparait… C’était une surprise continuelle, une véritable fête.

    Yvanne Chenouf a orchestré ensuite une demi-heure vibrante d’échange avec l’illustrateur, le musicien et l’éditrice de chez Milan, Sophie Chanourdie, qui a joliment raconté l’aventure. Un échange simple et joyeux, riche et spontané. Merci à tous !

    N’attendez pas la fin du Printemps des Poètes pour courir chez votre libraire. Ce grand « alphabet poétique », superbement graphique, est vraiment formidable !

    AZ un alphabet poétique


    À la lettre

    Bernard Friot et Jean-François Martin
    Milan jeunesse

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire
  •  

    16 février 2016, quelle jolie date pour fêter un anniversaire en lançant cette page  : https://www.facebook.com/Batalbum

    En février 2006, un petit bateau, ma foi fort écolo [http://www.batalbum.fr/abc3.htm], prenait d’assaut le web (euh… se jetait à l’eau plutôt, sans trop savoir où la vague l’emporterait) : « Le Bat’album, toilzine francophone des 6-10 ans ».

    Plus on est petit, plus on fait du bruit, c’est bien connu !
    « Toilzine » était une invention de Nicéphore, le radio du bord [http://www.batalbum.fr/abc9.htm]. Tout l’équipage était comme lui : passionné d’albums que les enfants allaient « découvrir à bord en s’amusant ».

    Ce n’était pas un site interdit aux adultes mais il s’adressait résolument, d’abord, aux enfants.

    Dix ans est un si bel âge d’enfance ! Fêtons-le bel et bien, d’accord ?


    votre commentaire
  • Le Batalbum est comme un magazine en ligne (un « toilzine » selon Nicéphore, radio du bord).

    Il se décline en numéros. Le contenu du site a été régulièrement renouvelé « de fond en comble ».
    Il le sera dorénavant « pièce par pièce » : un nouvel album toutes les deux semaines environ plutôt que plein d’albums nouveaux tous à la fois. Au fil de novembre et décembre, les albums du N° 10 remplaceront donc peu à peu ceux du N° 9.
    La formule multipliera pour les enfants, je l’espère, le plaisir de la découverte. Elle permettra aussi de mieux mettre en valeur chaque album présenté.

     

    Le Camélodéon a ouvert le feu, avec son invité ambroise.

    Abel Craponne ouvrira bientôt son Labo à un album fait sur mesure pour les promeneurs, les rêveurs, les collectionneurs de curiosités.


    Premier caillou sur son chemin :


    © L’atelier du poisson soluble



    votre commentaire
  • Ce carton à desseins, fraîchement sorti de mon chapeau, vous dira ce qui mijote dans la cambuse du Batalbum. Ingrédients de prédilection : la littérature jeunesse et l'illustration, auxquels se mêleront d'autres saveurs au gré du hasard.
    Il y aura des gribouillis, des graffitis, et bien sûr des croquis (d'albums croqués avec délice).

    Au menu du jour : une invitation sans façons à bord du Batalbum.
    Temps de croisière à volonté, retour ici quand vous voudrez. Salées ou sucrées, je recueillerai toutes les impressions. Histoire de lancer la conversation.

    Merci et bienvenue !



    Batalbum : bateau à aubes (et ailes), qui vogue sur le www depuis février 2006. Du capitaine Yaya aux enfants Roch et Selma, de l'artiste Lou Karnakopoulos au radio Nicéphore, de la vieille Ramidia au savant Abel Craponne, l'équipage n'a qu'une idée en tête : donner aux enfants l'envie de lire avec bonheur et liberté. Au fil des mois, plus de soixante-dix albums leur ont été présentés.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique